Tous les articles par hgodard

Changer d’année scolaire avec ÉCLAT-BFC

Logo ÉCLAT-BFC

Lors d’un changement d’année scolaire, un ENT fait peau neuve, pour éviter les confusions de dates et offrir des espaces libérés des travaux des années précédentes, afin de mieux accueillir les nouvelles publications.

Les documents de l’enseignant sont bien entendu conservés, mais certaines données de classe sont supprimées. D’autres sont archivées pour permettre à l’enseignant, s’il le souhaite, de les conserver et de les mettre à nouveau à disposition des élèves.

Un petit guide (4 pages) est à votre disposition pour savoir rapidement :

  • ce qui est supprimé,
  • ce qui est archivé,
  • comment rendre à nouveau accessibles les documents archivés.

Vous pouvez le télécharger ici…

Créer une BD à l’école ? facile avec BDNF !

La BNF (Bibliothèque Nationale de France) offre un logiciel de création de bandes dessinées sur ordinateurs et tablettes.

À l’usage, ce logiciel nommé BDNF se révèle à la fois puissant et facile à utiliser. La BD contribue à la structuration du récit et à la prise en compte de l’implicite ( = que s’est-il passé entre deux cases successives ?). Elle a donc, en plus de son intérêt plastique et de sa contribution au plaisir de lire, une place spécifique à l’école.

Un strip (BD en 3 cases) réalisé en quelques minutes à partir d’illustrations fournies avec le logiciel… mais il est facile de créer ou importer ses propres dessins !

Un véritable accompagnement pédagogique

Vous pensez manquer d’expérience dans la BD pour vous lancer ?

11 fiches pédagogiques sont à votre disposition pour construire facilement votre séquence pédagogique. Ces fiches abordent l’organisation d’une séquence et les base de la grammaire de la bande dessinée. Elles sont sur le site de la BNF, accessibles facilement via le logiciel ou en cliquant ici.

BDNF : une interface simple et efficace

L’auteur de la BD a toute lattitude pour organiser les cases de chaque page.
Les éléments qui composent l’image peuvent être puisés dans le logiciel, dessinés ou importés depuis l’ordinateur de l’utilisateur.
Quelques onomatopées sont disponibles.
Les bulles de textes sont prêtes à être glissées dans les cases.
Une interface de dessin permet de créer ses propres éléments graphiques…
…qui sont ensuite glissés, dimensionnés et orientés dans les cases.
Les plans qui composent l’image sont hiérarchisés, par exemple pour positionner le décor en arrière-plan.
En quelques minutes seulement, l’histoire prend corps.
La BD peut être générée sous forme d’image (planche entière), de pdf (album), ou de vidéo (succession de cases en gros plan).

BDNF est téléchargeable en cliquant ici ou à partir de l’adresse suivante : https://bdnf.bnf.fr/#telechargement

Voir également :

  • l’article sur BDNF dans le site des Langues Vivantes Étrangères du Jura,
  • l’article sur BDNF dans le site de la circonscription de Champagnole.

Les vidéos Maths 2020

Plusieurs dizaines de courtes vidéos sont déjà disponibles.

Cette rubrique nationale Maths 2020 rassemble des vidéos afin de permettre un essaimage rapide d’usages, d’activités, de réflexions et de ressources. Les vidéos sont courtes, ciblées sur un objectif précis permettant au lecteur une consultation rapide. Le format de production se veut simple et souple pour laisser à chaque formateur la liberté de s’exprimer et de partager son expertise. Un simple smartphone peut suffire à réaliser une courte vidéo.

À découvrir au plus vite, à picorer sans retenue.

Intelligence artificielle ?

Le terme intelligence artificielle fait débat. Il provient d’une traduction littérale du terme américain correspondant. Pourtant, aucune autre intelligence que celle des humains n’entre en jeu : les intelligences de ceux qui conçoivent et de ceux qui utilisent.

Il serait plus exact de parler d‘assistance numérique à la pédagogie. Toutefois, par commodité, nous conserverons le terme d’intelligence artificielle parce qu’il est couramment utilisé.

De quoi s’agit-il ?

Cette assistance consiste à utiliser les résultats des élèves (ce sont les données) pour générer des indicateurs individualisés, précis, instantanés et fiables. Ces indicateurs permettent alors de suggérer à l’enseignant des parcours pédagogiques et des regroupements venant nourrir son expertise. Ces parcours sont donc modulables par l’enseignant, en fonction de sa connaissance de chaque élève, du contexte et de ses choix pédagogiques.

Quels sont les liens entre les réussites d’un élève et les parcours d’apprentissage qui lui permettront de progresser ?

Les données collectées sont interprétées par des algorithmes en s’appuyant sur ces réseaux de connaissance.

Au final, c’est bien l’enseignant qui décide, ajuste, choisit de mettre en œuvre et modifier si besoin le parcours proposé par l’assistance numérique.

Un outil numérique facilitant la différenciation pédagogique

Les données sur le travail de l’élève, les algorithmes de leur traitement et la puissance de calcul utilisés sont bien au service de l’enseignant, pour contribuer à la réussite de chaque élève. L’intelligence artificielle est donc également un outil facilitant la différenciation pédagogique.

La fiabilité de l’intelligence artificielle

L’assistance numérique prend aujourd’hui de l’importance car elle a gagné en fiabilité grâce à la convergence de 3 réalités technologiques :

  • la facilité de collecte et les capacités de stockage des données
  • la maturité des algorithmes de traitement de ces données
  • La puissance de calcul des ordinateurs actuels

Importance du cadre éthique

Dans le cadre du P2IA, les partenaires retenus respectent une éthique conforme au droit européen (RGPD) de façon à ce qu’aucune des données collectées ou résultant des collectes ne soit vendue ou échangée. Il s’agit de protéger la vie privée des enfants, des familles, afin de leur épargner un démarchage ciblé et de leur garantir les mêmes conditions d’accès à des services (assurances, mutuelles, etc.) que l’ensemble de la population.

Dans ce cadre, explicitement, l’intelligence artificielle doit rester asservie à la décision humaine.